La visibilité de votre site internet est un enjeu crucial de votre stratégie de communication. Et souvent un des sujets pour lesquels on a pas trop le temps (on procrastine quoi :D). Hé oui, comme c’est un peu technique, ça demande de se replonger dans les méandres de WordPress à chaque fois et Pfuuuuuuuu Grrrrrrrrrr Aaaaaaaaaaaaarg à chaque fois quoi 😀 Bref. C’est le moment idéal pour vous y mettre.
Alors oui depuis quinze jours vous avez l’impression que votre matière grise a la consistance d’une gelée verte anglaise, mais justement ! Faire chaque jour une petite tâche utile et la réussir va vous faire le plus grand bien. Au moral d’abord, et à votre site internet ensuite ! Alors il est grand temps de profiter de votre prochaine pause de maitre.sse assitant.e pour faire ce que vous remettez à plus tard sur votre site internet !
Je vous propose une série de 10 missions, pas trop techniques, à réaliser sur votre site internet WordPress. La plupart de ces missions valent aussi pour les autres CMS !

1. Mettre à jour les mentions obligatoires sur votre site internet

Votre site internet comporte une page ou une section contact. Sinon dépêchez-vous de le faire :D. Donc vous collectez des informations personnelles. La mission n°1 consiste à créer ou mettre à jour vos mentions légales.

Que contiennent les mentions légales d’un site internet ?

Vous trouverez sur le site suivant les mentions légales obligatoires à faire figurer sur votre site selon votre situation : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31228
Je vous conseille vivement de ne pas faire appel à un générateur automatique qui va vous pourrir le code de la page. Il vous suffit simplement de mettre les informations demandées dans l’ordre avec un niveau de rédaction minimum.

Où positionner les mentions légales sur votre site internet ?

Ensuite, vous devez les rendre accessibles. Je vous recommande de faire apparaître le lien vers votre page mentions légales dans votre pied de page ou votre zone de widget.

RGPD – Règlement Général sur la Protection des Données

Entrée en vigueur en 2018, le règlement général sur la protection des données émis par le parlement européen et le Conseil de l’Union Européenne à pour objectif d’harmoniser la gestion de la collecte et du traitement des données dans les pays de l’UE. Vous trouverez le texte complet ici : https://www.cnil.fr/fr/reglement-europeen-protection-donnees.
Sont concernées toutes les entreprises qui gèrent, stockent et déplacent des données personnelles (clients, fournisseurs, salariés, etc.)
Vous trouverez des exemples de notices d’information sur le site de la CNIL : https://www.cnil.fr/fr/rgpd-exemples-de-mentions-dinformation

Ou positionner votre notice RGPD sur votre site internet ?
Je vous conseille de mettre la notice RGPD à la suite de vos mentions légales et de nommer votre page « Mentions légales et RGPD »

Pour conclure : vous êtes au top côté obligations pas fun ! N’oubliez pas de créditer les auteurs de vos visuels si ce n’est pas vous, et d’activer la petite mention qui va bien aux utilisateurs de votre site si vous utilisez des cookies.

2. Améliorer vos illustrations, images et autre schémas sur votre site internet

Mission n°2 : faire de vos images des alliées de votre référencement. Trop souvent les images sont traitées avec légèreté, et pourtant elles peuvent pourri votre site autant que le booster. Cette mission peut vite s’avérer fastidieuse, alors je l’ai découpée en 2 parties pour ceux qui font une mission par jour, sinon pensez à lire la suite avant de vous lancer dans cette mise à jour 😀

Etape 1 : (re) nommer vos images correctement.

Imaginez, vous vendez des baignoires bleues, et la photo de votre produit s’appelle IMG001256856943.jpeg. Si un internaute cherche baignoire bleue, au moment de scanner le nom de votre photo, pensez-vous que google va trouver une correspondance avec les mots de la recherche ? Sans plus attendre la réponse : non. Par contre si la photo s’appelle baignoire-bleue-votre marque.jpeg, alors oui votre référencement naturel sur cette recherche va monter. C’est une étape clé du référencement de votre site, donc réfléchissez bien aux mots-clés que vous souhaitez mettre en valeur à cette étape.
Là si vous venez de réaliser qu’il faut réimporter toutes les images de votre site je suis vraiment vraiment navrée, mais faite le. Ça va être top ensuite.

Etape 2 : travailler la taille et le poids de vos photos.

Sur internet il ne sert absolument à rien de mettre des photos en très très haute résolutions, ou des photos énormes en poids, cela ne fera que ralentir votre site et cela risque même de dégrader l’affichage des visuels.
Privilégiez le format .jpeg en général. Si vous utiliser une base de couleur très simple vous pouvez opter pour du format .gif, et si vous avez une composition avec des transparences, utilisez le .png
Concernant la taille des visuels, vous pouvez vous servir de l’outil de retouche de WordPress pour les recadrer et les redimensionner.
Le truc ultime pour vérifier la vitesse de chargement de votre page : https://developers.google.com/speed/pagespeed/insights/

Une fois ces étapes réalisées, défoulez vous avant de passer à la troisième 😉

3. Ajouter du contenu alt dans les images de votre site internet

Mission n°3 : ajouter des mots clés et des descriptions dans les champs texte alternatif et description. A nouveau c’est un moyen d’indiquer à Google quel est le sujet de votre article et de référencer du contenu sur vos mots clés.

Capture d’écran : champs à remplir pour une image.

4. Ouvrir un compte Google Analytics pour étudier le trafic sur votre site internet

Un sujet hot le compte Google Analytics ! Et oui mais bon. N’attendez pas d’aide divine sur le sujet, vous devez maîtriser deux ou trois données sur le trafic de votre site web, histoire de voir quand même si vos articles et votre positionnement fonctionnent.

Pour commencer, intéressez-vous à l’évolution de votre trafic semaine par semaine avec des données simples :

  • Le nombre de visiteurs uniques sur votre site / par page sur une période donnée
  • Heures de visite de votre site
  • Les données démographiques selon votre produit
  • Les données géographiques selon votre produit

Comment mieux prendre en main Google Analytics ?

Soyons francs, cet outil est assez ouf. Pas dans le sens cool du terme. Pour aller plus loin et optimiser votre usage de Google Analytics sans passer une certification Google, je vous suggère deux pistes :

ameliorer-votre-site-internet-wordpress-plateforme-Google-marketing
Capture d’écran : plateforme marketing Google

C’est le bon moment pour mettre en place un joli tableau de bord pour suivre tout ça !

5. Ouvrir un compte Google Search Console pour étudier les requêtes de votre site internet

Pour cette mission pas de panique ! Vous repartez de votre compte Google Analytics, vous allez dans l’onglet « Search Console » et vous câblez les deux. Vous aurez ensuite accès à un outil assez dingue : les requêtes.
Ce sont les recherches tapées dans Google qui font apparaître votre site. Clairement ça réserve des surprises !

Le tableau se décompose de la façon suivante :

  • Requête : la recherche sur Google ayant déclenché l’impression de votre site sur l’écran de l’internaute
  • Clic : le nombre de clic généré sur le lien de votre contenu à partir de cette recherche
  • Impressions : nombre de fois ou le lien vers votre contenu a été « vu » sur un écran
  • CTR : Taux de clic par nombre d’impression
  • Position moyenne : votre position dans google sur cette requête (on vise au moins la 3e, aller, aller !)

Pourquoi utiliser la Search Console ?

Parce qu’avec cet outil vous allez pouvoir :

  • Vérifier le fonctionnement de votre stratégie SEO : si les requêtes sont très différentes de vos mots clés, vous êtes clairement à côté de votre objectif et vous devez consolider votre stratégie SEO en produisant des articles appropriés.
  • Vous donner des opportunités de contenu : si les requêtes tournent autour de votre sujet mais pas trop, et ne génèrent aucun clic, vous avez du travail de rédaction : au boulot !

6. Installer le plug-in YOAST sur votre site internet

C’est simple, rapide et gratuit, en tout cas la version de base gratuite est déjà un outil de travail puissant. Yoast c’est un peu le plus-in magique qui vous permet d’optimiser un article pour le référencement SEO sur un site wordpress. En plus il y a un côté hyper ludique à essayer de passer tous les indicateurs au vert – mécanisme de la récompense quand tu nous tiens 😀 Du coup ça donne aussi un énorme sentiment de satisfaction 😀

Que fait YOAST pour votre SEO ?

Yoast vous permet d’optimiser le SEO de votre site internet wordpress : vous lui donnez votre mot clé (requête cible) par article, il vous donne les corrections à apporter pour l’optimiser, tout en vous permettant de retoucher vos métadonnées avec un aperçu de recherche Google,ainsi qu’une analyse SEO : nombre de caractères, densité du mot clé dans le texte, maillage avec les autres contenu du site, méta-description des images etc.

Yoast vous aide aussi à rédiger correctement vos articles sur votre site internet wordpress ! Ce volet de l’outil est un peu plus difficile à utiliser parce qu’il requiers de reprendre la structure même de votre texte : longueur du texte, longueur des phrases, mots de transition, voix passive, titres etc. Mais c’est un super moyen d’améliorer sa web plume !

Il ne vous reste qu’à optimiser le contenu déjà publié pour lequel le trafic n’est pas au top (analyse à faire sur Google Analytics ;)) ATTENTION : si le trafic est au top surtout pas touche, vous pouvez faire plus de mal que de bien !)

7. Ecrire un article sur …. [spoiler, on parle du confinement :D]

… Tout ce que vous pouvez faire pour vos clients pendant le confinement ! Vous avez remarqué comme en ce moment tout le monde traîne sur les réseaux sociaux ? Et oui, faute de contacts réels on a besoin de nos espaces sociaux virtuels 😀
Pas simple de conserver le lien avec sa clientèle entre le choc de la situation, la nécessité de s’occuper de sa famille, de sauver son emploi, de gérer le stress… Rester en lien avec la communauté en discutant business comme si de rien n’était c’est compliqué pour beaucoup d’entre nous. Pas envie aussi de « profiter » de la situation…. Sauf que, l’actualité est bien là, et ce n’est pas parce que vous vous adaptez que vous brûlerez en enfer. Montrer aussi que votre entreprise est encore dans la place ! Il n’y a pas de raison de s’arrêter, mais vous pouvez adopter une approche utilitaire ou pédagogique pour votre communauté, elle sera vivement appréciée !

Saisissez l’occasion de mettre vos compétences au service de la communauté, de faire de la pédagogie sur votre projet. Ce type d’article vous permet aussi de mettre en valeur votre expertise et votre savoir-faire.

8. Faire un persona

Globalement votre personna est votre client idéal. On utilise le terme persona pour désigner une approche psychologie / besoin de la définition client dans le cadre d’une stratégie d’Inbound Marketing (Définition complète :  https://www.definitions-marketing.com/definition/inbound-marketing/. Mon avis c’est que n’importe quelle entreprise, qu’elle que soit sa taille, peut mettre en place une définition de ses cibles avec un persona.
Vous trouverez une définition plutôt pas mal ici : https://www.definitions-marketing.com/definition/persona-en-marketing/

Sans spoiler la mission n°9, surtout travaillez bien :

  • Les problématiques de votre persona
  • Les points de douleur de votre persona
  • Ses objections
  • Comment votre produit répond à ses besoins

Combien devez-vous créer de persona en tout ?

N’hésitez pas à créer plusieurs persona. En B to B sur un cycle de vente long par exemple, on recommande de créer un persona par décisionnaire identifié dans le processus d’achat, à fin de créer du contenu spécifique à chaque décideur ! Vous devez avoir une approche orientée besoin en contenu pour identifier vos différents persona.

9. Rédiger une FAQ

Pour rappel une stratégie Inbound identifie 4 phases : ATTIRER – CONVERTIR – ENGAGER – FIDÉLISER La stratégie consiste à produire du contenu adapté à votre persona pour chaque phase. Evidemment le blogging est un des outils indispensable. Je vous propose donc comme mission n°9 de rédiger une jolie FAQ pour répondre aux problématiques de votre persona !
Cette FAQ peut à la foi servir dans votre phase d’attraction, pour améliorer le référencement de votre blog et pour servir la phase de découverte, mais elle peut servir dans la phase d’évaluation de votre prospect, pour l’aider à comparer les différentes approches à produit équivalent.

Comment commencer une FAQ ?

Vous pouvez assez simplement contacter vos clients actuels, vous appuyer sur les questions posées lors de vos rendez-vous commerciaux, les commentaires sur les réseaux sociaux etc.

Exemple de FAQ pour une formation professionnelle :
https://www.perledecouture.fr/mes-prestations/particuliers/formation-professionnelle

A optimiser avec YOAST évidement 😉

10. Faire un planning de publication pour votre site internet jusqu’au mois de décembre !

Promis c’est toujours plus simple avec un planning, au moins vous savez ce que vous avez à faire et vous pouvez vous organiser. Pour construire votre planning c’est simple, il vous faut un tableau Excel. Ou un Trello pour les équipes Perso je suis une immense adepte d’Excel pour construire mes tableaux, mais une fois le plan d’action cadré, j’utilise Trello avec les équipes. C’est une solution de gestion de projet top, visuelle et encore une fois, la version gratuite est très complète pour un usage basique.

Comment choisir vos sujets ?

Facile 😀 Vous pouvez parler de vos produits (attention pas que…), de vos valeurs, des trucs et astuces, faire des études de cas, présenter votre équipe, la météo ou une journée mondiale… Les sources d’inspiration sont infinies, tant qu’elles sont choisies de façon stratégiques pour répondre aux différentes attentes de vos persona !

Devez-vous uniquement produire du contenu écrit ?

Il semblerait que la vidéo se fasse encore la part belle en 2020 😀 Mais ne délaissez pas les formats écrits. En tout cas, n’oubliez pas de mixer stratégie de contenu sur votre site internet WordPress avec votre stratégie sur les réseaux sociaux !