Pourquoi c’est meilleur de partager son.sa directeur.rice communication ?

Pourquoi c’est meilleur de partager son.sa directeur.rice communication ?

Je vous passe rapidement le laïus sur l’intérêt de communiquer, et de prendre les devants pour anticiper la récession économique annoncée par la presse économique. Vous avez dépassé ce stade de réflexion et vous avez pris la bonne décision : travailler la communication de votre entreprise. Allons droit au but : avez-vous envisagé de prendre un.e directeur.rice communication en temps partagé ? Non ? Êtes-vous dans une des situations suivantes ?

  • Votre entreprise a des besoins croissants en communication, vous souhaitez :
    • Tester la rentabilité d’une augmentation de la taille de votre équipe
    • Optimiser vos coûts et votre masse salariale
  • Votre responsable communication part vers d’autres aventures (même pour une durée limitée : congé maternité, tour du monde en van aménagé…) :
    • Pas envie de passer par un processus de recrutement fastidieux et onéreux
    • Réduire la prise de risque sur un poste stratégique

Oui ? Dans cet article je vous explique pourquoi envisager de recruter
un.e directeur.rice communication en temps partagé est le meilleur choix que vous pouvez faire !

Parce que votre directeur.rice communication en temps partagé  va voir ailleurs !

Directrice-communication-en-temps-partagé

Et oui, il.elle a d’autres clients / employeurs. Ce qui a de nombreux avantages… pour vous !

  1. Il.Elle benchmarke spontanément : en allant d’une entreprise à l’autre, il capte les meilleures pratiques pour les diffuser à son réseau et ainsi vous fait bénéficier d’un formidable transfert d’expérience et d’une créativité décuplée.
  2. Il.Elle possède un réseau de sous-prestataires de confiance avec qui il.elle a des prix négociés rapport à son volume d’affaire apporté.
  3. Le.la freelance est un excellent levier de réseautage avec le tissu local et peut vous aider à trouver un contact rare, un fournisseur ou vos futures recrues !

Parce que votre directeur.rice communication en temps partagé a les moyens !

« L’objectif du recrutement en temps partagé est de bénéficier de « la juste compétence, au juste temps et au juste prix »

Fédération Nationale des Association du Travail en Temps Partagé

Pour gérer tous ces dossiers sans travailler la nuit et répondre aux exigences de chaque contrat, votre directeur.rice communication en temps partagé a mutualisé ses outils de travail professionnels. Ce sont des solutions puissantes et peu abordables à titre individuel. Par exemple :

  • En production graphique on sait que vous adorez la version gratuite de Canva, et lui.elle aussi ! Mais quand même, la suite Adobe permet d’aller un peu plus loin, et avec une banque de photos payante il.elle arrivera encore mieux à trouver le visuel inédit pour votre prochaine plaquette.
  • Administration des réseaux sociaux : avec un abonnement pro sur Hootsuite il.elle accède à des options de gestion en social media que vous n’imaginez même pas dans vos rêves les plus fous…
  • Organisation d’évènements et impression : comme expliqué plus haut, grâce à son réseau et ses tarifs négociés en volume, vous bénéficiez des meilleures conditions pour la réalisation de vos prints, PLV et autres stands. Et grâce à son pack Gold sur Trello, il.elle manage l’ensemble de ses projets d’un coup de baguette magique.

Parce que votre directeur.rice communication en temps partagé était MacGyver dans une autre vie !*

MacGyver-Couteau-suisse
Richard Dean Anderson – 1985

Le.la directeur.rice communication en temps partagé est votre arme secrète, votre couteau suisse ! Chaque mission est différente, dans les objectifs mais aussi dans les formats d’entreprise et d’équipe de travail. Pour être au top dans son métier il.elle doit nécessairement avoir une incroyable agilité, une formidable capacité d’adaptation et être à l’état de l’art dans la gestion de projet. Il.Elle vous apporte une expertise ciblée et adaptée à vos besoins du moment grâce à son parcours unique.

Coupe de cheveux en moins 😉

Parce que votre directeur.rice communication en temps partagé crée de l’emploi dans votre entreprise !

Directrice communication en temps partagé = création d'emploi !

Employer un.une directeur.rice communication en temps partagé c’est aussi un excellent moyen de créer de l’emploi. En optimisant cette fonction, vous gagnez de la trésorerie pour :

  • Recruter des profils juniors qui pourront à terme se former et évoluer au sein de vote équipe
  • Préparer l’arrivée d’un temps plein en assainissant votre trésorerie, et pourquoi pas recruter votre freelance !
  • Recruter dans d’autres services pour répondre à l’augmentation de l’activité générée par une communication exemplaire

Convaincu.e, vous vous lancez dans la recherche du meilleur prestataire possible là maintenant ? Je vous invite à consulter un book canon 😉

Pour en savoir plus sur le travail en temps partagé :

Pour en savoir plus sur ce type de contrat :

Pour vous faire une idée globale du dispositif :

Pour mettre en place un contrat dans les meilleures conditions :

Comment bien préparer un salon professionnel B to B ?

Comment bien préparer un salon professionnel B to B ?

Vous participez à un salon professionnel B to Bdans quelques mois ? Je vous propose aujourd’hui de jeter un coup d’œil au plan de formation que j’ai conçu spécialement pour les équipes qui veulent passer un cap dans leur stratégie événementielle, pour les chef.e.s d’entreprise qui se retrouvent confronté.e.s pour la première fois à un salon international, pour toutes celles et ceux qui pensent rentabilité.

Je considère qu’il y a 6 étapes fondamentales pour optimiser sa participation à un salon professionnel BtoB et rentabiliser sa stratégie événementielle.

  1. Comment fonctionne un salon professionnel BtoB national ou international
  2. Stratégie événementielle : comment préparer un salon professionnel sur un an
  3. Concevoir, aménager et animer son espace d’exposition sur un salon professionnel
  4. Utiliser le salon professionnel comme levier de communication et planifier ses actions
  5. Monter un budget prévisionnel et ajuster ses objectifs de rentabilité sur un salon professionnel
  6. Gérer les flux de personnes et de matériel engagés sur un salon professionnel

Comprendre comment fonctionne un salon professionnel BtoB national ou international

Quels sont les différents acteurs dans l’organisation d’un salon ?

Avant de se lancer dans un projet de salon professionnel, il est important de bien comprendre le fonctionnement des organisateurs et de leurs prestations – qui somme toute est le même, quel que soit le lieu et la durée du salon – Mais aussi des différents acteurs internes tels que les fournisseurs ou les cluster. Cela permet de travailler plus vite et plus efficacement.

Comment gérer son temps de préparation pour un salon ?

Un projet de participation à un salon prend du temps à organiser. Oui, mais combien de temps ? Cela dépend évidement de votre projet, mais il y a quand même un moment ou la situation devient critique. Pas irrécupérable, mais critique. Et cette variable impacte votre succès comme votre budget. Il est nécessaire de prendre la bonne mesure du temps à allouer à la réalisation de votre projet.

Mobiliser son équipe

Et puis pas de salon sans équipe, même petite ! Organiser sa participation à un salon c’est aussi manager et motiver les personnes qui se lancent avec vous, pour en faire des moteurs de votre projet.

Stratégie événementielle : comment préparer un salon professionnel sur un an ?

Définir ses objectifs

Aller sur un salon, mais savoir pourquoi. Participer à un salon doit être une réponse à un ou plusieurs enjeux de votre entreprise. Il s’agit donc de fixer des objectifs qui soient en adéquation avec les problématiques et la stratégie de votre entreprise.

Choisir ses salons, monter un dossier de participation

Le module aborde aussi la question du choix des salons. Les propositions ne manquent pas, mais comment choisir entre la grande messe internationale et l’événement local ? Comment monter un dossier exposant ? Comment choisir son emplacement ?

Travailler sa base de contact

Une fois les bases posées, votre projet ne peut pas démarrer sans cet outil, le premier levier de votre réussite: la base de contacts.
Je n’argumente même pas. Vous savez que, de toute façon, vous devez y passer 😀

Concevoir, aménager et animer son espace d’exposition sur un salon professionnel

Scénariser l’expérience visiteur sur le stand

Le stand est la première vitrine de votre entreprise sur un salon. Quel que soit le nombre de m² et d’angles dont vous disposez, il est absolument incontournable puis-qu’il sera le point de rendez-vous de vos visiteurs. Mais l’expérience commence bien en amont du salon !

Aménager son espace d’exposition

Aménager un espace brut n’est pas si facile. Je trouve l’exercice encore plus difficile quand on a la chance de partir avec un cluster : Comment se distinguer dans la masse ?! On peut effectivement aller à la facilité et louer du mobilier standard. Ou décider d’investir de façon durable – et pas forcément onéreuse – dans du mobilier sur-mesure.

Comment utiliser un salon professionnel comme levier de communication, et planifier ses actions

Votre stratégie de communication autour d’un salon est le deuxième levier pour atteindre vos objectifs. Participer à un salon requiert de mettre en place des moyens médias en amont, pendant et à postérioris de l’événement, mais cela implique aussi – souvent – une mise à niveau de vos supports de communication déjà existants. Oui, on parlera d‘inbound marketing, de personna et de stratégie de contenu 😀
Si vous n’avez pas toutes les compétences en interne, il faudra également faire appel à des sous-traitants et travailler que l’intégration de partenaires extérieurs à votre équipe pour ce projet.

Points abordés :

  • Le print
  • Les médias digitaux
  • Le hors-média
  • Vos sous-traitants sont vos amis 😉

Monter un budget prévisionnel et ajuster les objectifs de rentabilité sur un salon professionnel

Le nerf de la guerre ! Pour mesurer la rentabilité de votre projet, il faut prendre en compte l’ensemble de vos dépenses. Pour atteindre vos objectifs, il faut décider d’une stratégie de moyens, et l’ajuster 🙂
Bref il faut maîtriser son budget, et si possible ne rien oublier.

Points abordés :

  • Préparer un budget consolidé
  • Techniques de sioux pour réduire les coûts

Apprendre à gérer les flux de personnes et de matériel engagés sur le projet sur un salon professionnel

Ce module est dédié à tous ceux qui pensent qu’en ayant réservé les billets de train et l’hôtel le plus gros du job est fait !
Mais quand même, au cas ou, téléchargez la check-liste pour ne rien oublier 😉

Prêt.e à vous lancer dans l’aventure ?

Si je m’appuie principalement sur mon expérience à l’international dans l’industrie et les nouvelles technologies, j’ai pu constater sur un projet BtoC à l’échelle départementale, que l’application de ces règles élémentaires était tout à fait pertinente, voir essentielle :D, et donnait un professionnalisme très apprécié par les visiteurs à l’organisation et aux exposants.
Il s’agit, encore une fois, de définir ses objectifs et sa stratégie de moyens !

Quoiqu’il en soit, je vous souhaite un très très bon salon, un énormissime événement, une soirée de folie. Pour ma part cela fait parti des moments que je préfère. C’est assez dingue, hyper stratégique, épuisant, festif, sportif… bref, une dinguerie que j’ai hâte de partager avec vous !

Stratégie de communication : ressources inspirantes à consulter pendant le confinement #1

Stratégie de communication : ressources inspirantes à consulter pendant le confinement #1

Suite à la mise à jour de mon hardware en janvier, j’ai décidé de mettre à profit mon astreinte à domicile pour ingurgiter autant de littérature professionnelle en stratégie de communication et d’épisodes de Naruto que possible. A quelques jours de la reprise BIM ! Confinement. L’occasion de prolonger cette période pour faire tout ce que d’habitude je n’ai pas le temps de faire.
Une fois la sidération passée, je me suis dit qu’à défaut de vous proposer un cours de muscu le matin – manque de crédibilité total – je pouvais vous proposer des ressources pour vous permettre de mettre à jour la stratégie de communication de vos entreprises pendant que vous avez un peu de temps à y consacrer.

Votre stratégie de communication après confinement commence maintenant !

Il faut penser à l’après tout de suite. Même si je vous l’accorde ce n’est pas simple. Votre activité va souffrir, la reprise va être brutale. Tous ce que vous pourrez faire maintenant, c’est ça de moins qui ne sera pas mis de côté au détriment des tâches les plus urgentes. En travaillant le foncier vous vous donnez les meilleures chances de maintenir votre visibilité et d’améliorer votre compétitivité sur la durée. C’est clairement le moment de travailler votre stratégie de communication et vos outils opérationnels : site internet, stratégie de contenu, SEO, réseaux sociaux.
Vous pouvez même reprendre vos vieilles présentations power-point, mettre à jour votre plan de com et pourquoi pas préparer la fin d’année !

Je vous propose de commencer avec un ouvrage pour bien débuter sur les réseaux sociaux.

[A LIRE] La boîte à outils des réseaux sociaux de Cyril BLADIER

Stratégie de communication : [A LIRE] La boîte à outils des réseaux sociaux de Cyril BLADIER

 Pourquoi lire « La boîte à outils des réseaux sociaux » ?

L’auteur, Cyril Bladier, est un des grands spécialistes des réseaux sociaux en France. Je vous recommande d’ailleurs de le suivre sur LinkedIn. Il intervient auprès de ses clients comme « digital strategist ». Je n’ai pas d’actions sur son ouvrage, juste une grande admiration pour ce professionnel dont je suis religieusement les publications.

Cette 4e édition a été publié en 2016 – profitons-en pour militer pour une MAJ en 2020 😉 Certaines fonctions avancées sur les réseaux sociaux ont clairement évolué depuis 4 ans mais j’ai choisi cet ouvrage parce qu’il reprend parfaitement l’essentiel de chaque grand réseau social ainsi que des conseils très avisés pour démarrer sur les réseaux sociaux.Si les grandes tendances sont toujours d’actualité, veillez à mettre à jour les chiffres si vous devez faire une présentation à votre chef 😉 Idem pour les données de format d’image, veillez à les vérifier sur un site tel que Le blog du modérateur https://www.blogdumoderateur.com/

A qui s’adresse « La boîte à outils des réseaux sociaux » ?

L’auteur recommande ce livre aux :

  • Responsables marketing & communication
  • Entrepreneurs
  • Agences de communication et consultants
  • Etudiants et enseignants.

Après lecture, cet ouvrage constitue pour moi une bonne base de départ pour ceux qui débutent en communication sur les réseaux sociaux. Il permet de se faire une idée précises des outils à investir et permet de poser les bases de votre stratégie. Il ne convient pas forcément à une personne ayant déjà un peu de bouteille, ou bien pour vous orienter dans le choix des différentes stratégies étudiées. En fonction de ce que vous y trouverez pour vous, il conviendra d’approfondir certains sujets avec des ouvrages spécifiques.

Que trouve-t-on dans « La boîte à outils des réseaux sociaux » ?

La boîte à outils des réseaux sociaux est composé de 7 parties :

  1. Un dossier sur les quatre réseaux principaux (Facebook LinkedIn Google + twitter)
    On annonce le grand comeback de Google + en 2020, c’est le moment de se repencher sur la question !
  2. Un dossier sur la vidéo et le marketing d’image avec les réseaux sociaux
    Une tendance déjà forte en 2016, ce n’est plus une tendance ! C’est une composante à intégrer obligatoirement à votre stratégie 2020 !
  3. Un dossier sur comment développer son activité avec les réseaux sociaux
    ROI. La base.
  4. Un dossier sur les réseaux sociaux et les ressources humaines
    Incontournable aujourd’hui dans la communication RH et les stratégies marque employeur !
  5. Un dossier sur le commerce de proximité et la géolocalisation
  6. Un dossier sur la stratégie de positionnement à l’exploitation de données
  7. Un dossier sur le management et le pilotage des réseaux sociaux

En cas de doute, le sommaire complet et un extrait sont disponibles sur le site de l’éditeur. N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire ou en MP 😊

De façon plus générale, n’hésitez pas à sortir des ouvrages techniques et à vous jeter dans tout ce qui touche à la mythologie. Cela constitue notre socle de culture collective inconsciente. Vous y trouverez en plus des histoires passionnantes et inspirantes pour votre storytelling ! Ma liste de lecture personnelle :
https://facility-manager-communication.com/contes-legendes-et-mythologies-pour-communicants/

Confinés, mais pas isolés !

Pour conclure,  j’espère que vous et vos proches allez bien ! Du moins aussi bien que possible dans cette période vraiment particulière de confinement. Heureusement il fait un temps absolument magnifique. J’espère que comme moi vous avez la possibilité de travailler un petit peu en profitant du soleil, entre deux leçons de géométrie et de lecture.

Je profite de cette tribune pour témoigner mon respect et mon engagement les plus sincères aux soignants et autres métiers sur le front : commerçants, réservistes, techniciens et autres préparateurs de commande. Mais aussi à nos enseignants, qui se battent tous les jours pour nous aider à assurer la continuité pédagogique. Les réseaux sociaux débordent d’initiatives toutes plus incroyables les unes que les autres pour alléger le quotidien. J’ai adoré particulièrement toutes les vidéos inspirantes – mais plus souvent hilarantes – de sport à la maison. Ça m’a donné l’occasion de ressortir mon tapis de gym Domyos – qui n’a absolument jamais servi et aurait dû finir à Emmaüs depuis de nombreuses années 😀

Par-dessus tout ça je pense très très fort à tous les indépendants, artistes, petits commerçants, et autres professions libérales pour qui ce confinement est une double question de vie ou de mort. Je vous souhaite de la patience, de la force, de la créativité et beaucoup de résilience.

SOYEZ VOTRE PROPRE MARQUE !

SOYEZ VOTRE PROPRE MARQUE !

Conseils pour optimiser votre marque sur les réseaux sociaux.

A l’occasion de la soirée ACCEVE « SOYEZ VOTRE PROPRE MARQUE » nous avons eu l’occasion d’aborder ensemble de nombreux sujets de communication qui mériteraient à eux seuls des heures et des heures de discussion !
J’avoue. J’ai la partie la plus simple, à mon avis en tout cas. Elle demande de l’organisation, de la créativité et de l’investissement, mais elle se fait derrière un ordinateur. Il est plus facile je trouve de travailler son image quand on a pas à gérer ses émotions et ses propos en direct 😊 Alors à tous ceux qui ont la prise de parole émotive, cet article vous est dédié :*
Pour faire court, ci-dessous un résumé des slides que je vous ai présenté ainsi que des liens vers les articles et documents de référence.

Attention petit paragraphe militant à suivre en préambule😉
J’attire votre attention sur le fait que de nombreux termes sont en anglais. Pourquoi ? Pas pour vous donner l’impression que j’assure grave comme une pro avec des mots que vous ne comprenez pas. Pas parce que je n’aime pas ma belle langue natale. Doublement au contraire !
J’utilise les mots les plus couramment admis pour définir une pratique dans le milieu de la communication et du marketing. Connaître ces mots permet de se faire comprendre et d’être compris de vos interlocuteurs. Essayez juste pour voir de parler stratégie de communication narrative 😉 Et comme j’entend encore des dents grincer à coup de « oui mais moi je n’assomme pas les gens avec des mots savants et trop techniques, je vulgarise pour leur permettre de bien comprendre…. », je répondrais : ouep. Je pense sincèrement que chaque individu est armé pour comprendre une explication, que tout est affaire de volonté, et que notre rôle de professionnel est de pratiquer la pédagogie afin de ne pas infantiliser nos clients et de ne pas les rendre dépendants.

Je vous propose de commencer par quelques définitions justement, pour nous permettre d’aborder la partie conseil avec une vision un peu plus macroscopique du sujet de la marque personnelle.

MARQUE EMPLOYEUR

Mais pourquoi parle-t-on ici de marque employeur ? Parce qu’à priori la confusion avec marque personnelle est courante. Il y a donc nécessité à préciser ce qu’est une marque employeur. Après tout, si aujourd’hui vous êtes indépendant à votre compte, vous pourriez bien vous retrouver sans vous en rendre compte en train de recruter un salarié ! Attention également à ne pas la confondre avec la communication interne.

Je vous renvoie donc à la définition de bas fournie par Wikipédia : « La marque employeur est l’image d’une entreprise auprès de ses employés et des candidats potentiels, et inclut par extension les efforts de marketing et de communication qui visent à l’améliorer et à la communiquer. » Définition complète : https://fr.wikipedia.org/wiki/Marque_employeur

La marque employeur est un élément reconnu fondamental dans la stratégie globale de toute entreprise, elle est d’autant plus complexe qu’elle se base uniquement sur des faits tangibles et réels. Elle peut tout à fait faire l’objet d’une stratégie plus complexe d’INBOUND MARKETING.

Pour aller plus loin sur le sujet de la marque employeur plus je vous conseille l’excellent guide BPI France : https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Actualites/7-choses-a-savoir-sur-la-marque-employeur-41911

Et si vous souhaitez en parler avec une personne compétente, je renvoie vers ma page contact 😉

Avant de vous donner de précieux conseils pour votre marque personnelle sur les réseaux sociaux, je souhaite attirer votre attention sur trois concepts en communication & marketing : l’ « INBOUND MARKETING », le « PERSONNAL BRANDING » et le « STORYTELLING ». Ils permettent à mon sens de comprendre pourquoi vous devez aller sur les réseaux sociaux, quels sont les mécanismes de prospection, et quelles sont les techniques les plus récentes de communication appliquées à vous-même.

INBOUND MARKETING

Définition de l’inbound marketing par le site definitions-marketing.com : « L’inbound marketing désigne le principe par lequel une entreprise cherche à ce que ses prospects ou clients s’adressent naturellement ou spontanément à elle en leurs délivrant des informations ou des services utiles dans le cadre d’un besoin éprouvé ou potentiel. Le principe est généralement de s’appuyer sur les besoins de sa cible en termes d’informations et de contenus pour générer des visites et des contacts commerciaux plus ou moins qualifiés (leads) sur un site web . »

STORYTELLING :

Définition du storytelling par le site definitions-marketing.com : « Le storytelling est littéralement le fait de raconter une histoire à des fins de communication. Dans un contexte marketing, le storytelling est le plus souvent le fait d’utiliser le récit dans la communication publicitaire. Le terme anglais de storytelling est généralement traduit en français par celui de communication narrative. »

Sans le savoir vous faites déjà du storytelling. Quand on vous demande comment se passe votre activité professionnelle, est-ce que vous racontez la vérité nue ou est-ce que vous mettez des filtres ?

Le storytelling fait levier sur les émotions primitives de tout un chacun : survie, grandes fonctions (alimentation, sommeil, reproduction), la fuite, le plaisir et la peur.

PERSONAL BRANDING :

Définition du personal branding par le site definitions-marketing.com : « Le personal branding est une pratique qui consiste pour un individu à promouvoir lui-même son image et ses compétences par le biais des techniques marketing et publicitaires utilisées habituellement pour promouvoir une marque. Dans cette démarche, l’individu vise à devenir lui-même une « marque reconnue ». »

Dans votre stratégie de personal branding il faut bien mesurer ce que vous accepter de dire de vous, et quelles en sont les limites.

Mon conseil : faites des listes. Vos valeurs, les sujets que vous souhaitez aborder dans votre environnement professionnel, ce que l’on dit de vous et de votre travail, ce que vous pensez de votre travail…

Il y a un aspect thérapeutique à travailler sur le sujet 😉

Préparer votre stratégie de communication personnelle sur les réseaux sociaux

Quelles questions stratégiques se poser avant de lancer sa marque personnelle sur les réseaux sociaux

  1. Dresser l’état des lieux de ma communication personnelle sur les réseaux sociaux : ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas, ce qui relève du privé et ce qui relève du publique.
  2. Fixer des objectifs
  3. Définir votre cible, votre personae
  4. Le ton de votre communication. Il doit être harmonisé sur l’ensemble de vos publications
  5. Choisir les réseaux sociaux adaptés.

Réseaux sociaux : les quels choisir ?

Pour bien choisir vos réseaux sociaux, je vous recommande de lire en début d’année les rapports type Harris Intercative, ou du moins leurs résumés sur des sites tels que le blog du modérateur (1) (parce que les rapports coûtent hyyyyyyper chers 😉), ou les rapports We Are Social x Hootsuite (2). Cela vous permet de vous faire une idée de l’évolution possible de vos réseaux et de glaner des idées de développement.
Par exemple je suis Instagrama addicte. J’ai suivi de très prêt la mise en route des options de commercialisation du réseau, parce que cela représente de très belles opportunités de business. Mais… j’ai oublié de prendre en compte Pinterest, parce que je ne suis pas trop active. Ou simplement parce que je ne connais pas ce réseau. Quand on lit que 30% des sociaunautes achètent maintenant via les réseaux… GRRRRRRRRRRRRRRRRR !

Bref. Première question : où est votre cible, et comment souhaitez-vous interagir avec elle ?

Petit récap hyper simple des principaux réseaux sociaux, je vous mets un troisième lien en référence pour compléter mon propos (3).

Gardez toujours en tête que vos médias doivent co-exister, interagir entre-eux si possible et être une partie d’un eco-système global qui comprend aussi la partie 1 de notre intervention : notre image personnelle dans la vie réelle 😊

Deuxième question : avez-vous besoin d’un site internet ?

La réponse est oui 😉
A minima un blog avec un joli nom de domaine et un mail adapté.

Articles de références à lire :

(1) https://www.blogdumoderateur.com/usages-des-reseaux-sociaux-2019/

(2) https://wearesocial.com/fr/blog/2019/01/global-digital-report-2019

(3)  https://www.webmarketing-conseil.fr/choisir-reseaux-social/

Quels supports de communication utiliser sur les réseaux sociaux ?

Le choix de vos supports de communication n’a de limite que votre imagination 😉 L’idée générale c’est de faire de la création de contenu pour atteindre vos objectifs en racontant votre histoire. Quelques idées :

  1. Articles : billet d’humeur, expertise, fiche produit, témoignages client etc.
  2. Vidéos : Tutos, interview, master class
  3. Photos : produit, lifestyle
  4. Publicités payantes
  5. Newsletter : un petit récap tous les 3 mois de votre actualité, et c’est signé !
  6. Stories : les coulisses
  7. Livres blancs : Sur la base de plusieurs articles d’experts, créer un livre blanc à télécharger contre une adresse mail !

Bonnes pratiques sur les réseaux sociaux :

  1. Regarder ce que font vos concurrents : source d’inspiration ET permet de se distinguer.
  2. Photo de profil adaptée et identique, cohérence de la charte graphique
  3. Contenu de qualité, et surtout pas de plagiat !
  4. Laisser sa place à la vidéo : Osez. La vidéo est un média puissant. Qui demande peut d’investissement, à minima un bon téléphone portable.
  5. Eviter d’être auto-centré. Ne proposez pas uniquement du contenu produit, mais aussi du contenu à valeur ajoutée. Si vous vendez du conseil par exemple, vous pouvez alterner la promotion de votre prestation avec des témoignages clients, des articles sur l’actualité de votre secteur, des vidéos de prise de position.
  6. Créer des micro-communautés.
  7. Utiliser les # et les @. C’est à la fois un bon moyens d’être référencé pour les personnes ayant un intérêt à votre propos, mais aussi d’impliquer les personnes extérieures.
  8. Echanger : réseauter ! Le réseau ne va pas s’animer du jour au lendemain parce que vous avez une idée de génie. Au fil des modifications des algorithmes il y a cependant une constante. Le partage et l’engagement sont valorisés. Plus vous passerez du temps sur les réseaux à interagir avec les autres socionautes, plus vous aurez de chance de faire monter la mayonnaise !
  9. Prenez contact avec des influenceurs. Sans parler des stars nationales, nous avons tous des influenceurs locaux sympathiques. Pourquoi ne pas les solliciter pour co-écrire un article ou faire une interview vidéo pour leur demander leur avis sur un sujet ? Faire un tuto ?
  10. N’oubliez pas de raconter une histoire. Vous vous souvenez du nain dans Amélie Poulain ?

Pour conclure…

Cet article n’est absolument pas exhaustif et survole plusieurs concepts qui mériteraient chacun une unité d’étude sur deux ans de master. Il s’agit plus d’une introduction 🙂

N’hésitez pas à m’interpeller pour approfondir le sujet !

REALISATIONS | Site internet vitrine et charte graphique

REALISATIONS | Site internet vitrine et charte graphique

David a lancé son activité de peinture industrielle cet été. Il nous a consulté il y a quelques mois pour réaliser son identité visuelle (logo et cartes de visite). Il voulait aussi se doter le plus rapidement possible d’un outil de communication pour la prospection. Considérant le mode de fonctionnement de son secteur et son budget, la solution la plus pertinente était de mettre en place un site vitrine avec une charte graphique légère, à fin de lui permettre de communiquer efficacement sur son parcours, son métier et ses compétences !

Logo et pictogrammes orientés matière première

Logo Carrillo Industrie

Le logo et la charte graphique capitalisent sur la représentation de la peinture et de l’industrie.

Le premier niveau de lecture met en évidence le cœur de métier de l’entreprise Carrillo Industrie, la matière première, en représentant des tracés de peinture.
Le logo est également une revisite de la représentation conventionnelle du pictogramme « usine ». Il vient confirmer le positionnement industriel de l’entreprise.
Il a été pensé pour permettre de décliner l’identité visuelle de l’entreprise. Un petit clin d’œil dans le choix d’une des couleurs qui rappelle les origines de David :).

Les pictogrammes de la charte graphique ont été conçus pour faire écho au logo. Ils  illustrent de façon claire les métiers et les secteurs d’intervention de l’entreprise.

Un site vitrine pour lancer son activité !

Site internet logo Carrillo Industrie

 

Pin It on Pinterest