Conseils pour optimiser votre marque sur les réseaux sociaux.

A l’occasion de la soirée ACCEVE « SOYEZ VOTRE PROPRE MARQUE » nous avons eu l’occasion d’aborder ensemble de nombreux sujets de communication qui mériteraient à eux seuls des heures et des heures de discussion !
J’avoue. J’ai la partie la plus simple, à mon avis en tout cas. Elle demande de l’organisation, de la créativité et de l’investissement, mais elle se fait derrière un ordinateur. Il est plus facile je trouve de travailler son image quand on a pas à gérer ses émotions et ses propos en direct 😊 Alors à tous ceux qui ont la prise de parole émotive, cet article vous est dédié :*
Pour faire court, ci-dessous un résumé des slides que je vous ai présenté ainsi que des liens vers les articles et documents de référence.

Attention petit paragraphe militant à suivre en préambule😉
J’attire votre attention sur le fait que de nombreux termes sont en anglais. Pourquoi ? Pas pour vous donner l’impression que j’assure grave comme une pro avec des mots que vous ne comprenez pas. Pas parce que je n’aime pas ma belle langue natale. Doublement au contraire !
J’utilise les mots les plus couramment admis pour définir une pratique dans le milieu de la communication et du marketing. Connaître ces mots permet de se faire comprendre et d’être compris de vos interlocuteurs. Essayez juste pour voir de parler stratégie de communication narrative 😉 Et comme j’entend encore des dents grincer à coup de « oui mais moi je n’assomme pas les gens avec des mots savants et trop techniques, je vulgarise pour leur permettre de bien comprendre…. », je répondrais : ouep. Je pense sincèrement que chaque individu est armé pour comprendre une explication, que tout est affaire de volonté, et que notre rôle de professionnel est de pratiquer la pédagogie afin de ne pas infantiliser nos clients et de ne pas les rendre dépendants.

Je vous propose de commencer par quelques définitions justement, pour nous permettre d’aborder la partie conseil avec une vision un peu plus macroscopique du sujet de la marque personnelle.

MARQUE EMPLOYEUR

Mais pourquoi parle-t-on ici de marque employeur ? Parce qu’à priori la confusion avec marque personnelle est courante. Il y a donc nécessité à préciser ce qu’est une marque employeur. Après tout, si aujourd’hui vous êtes indépendant à votre compte, vous pourriez bien vous retrouver sans vous en rendre compte en train de recruter un salarié ! Attention également à ne pas la confondre avec la communication interne.

Je vous renvoie donc à la définition de bas fournie par Wikipédia : « La marque employeur est l’image d’une entreprise auprès de ses employés et des candidats potentiels, et inclut par extension les efforts de marketing et de communication qui visent à l’améliorer et à la communiquer. » Définition complète : https://fr.wikipedia.org/wiki/Marque_employeur

La marque employeur est un élément reconnu fondamental dans la stratégie globale de toute entreprise, elle est d’autant plus complexe qu’elle se base uniquement sur des faits tangibles et réels. Elle peut tout à fait faire l’objet d’une stratégie plus complexe d’INBOUND MARKETING.

Pour aller plus loin sur le sujet de la marque employeur plus je vous conseille l’excellent guide BPI France : https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Actualites/7-choses-a-savoir-sur-la-marque-employeur-41911

Et si vous souhaitez en parler avec une personne compétente, je renvoie vers ma page contact 😉

Avant de vous donner de précieux conseils pour votre marque personnelle sur les réseaux sociaux, je souhaite attirer votre attention sur trois concepts en communication & marketing : l’ « INBOUND MARKETING », le « PERSONNAL BRANDING » et le « STORYTELLING ». Ils permettent à mon sens de comprendre pourquoi vous devez aller sur les réseaux sociaux, quels sont les mécanismes de prospection, et quelles sont les techniques les plus récentes de communication appliquées à vous-même.

INBOUND MARKETING

Définition de l’inbound marketing par le site definitions-marketing.com : « L’inbound marketing désigne le principe par lequel une entreprise cherche à ce que ses prospects ou clients s’adressent naturellement ou spontanément à elle en leurs délivrant des informations ou des services utiles dans le cadre d’un besoin éprouvé ou potentiel. Le principe est généralement de s’appuyer sur les besoins de sa cible en termes d’informations et de contenus pour générer des visites et des contacts commerciaux plus ou moins qualifiés (leads) sur un site web . »

STORYTELLING :

Définition du storytelling par le site definitions-marketing.com : « Le storytelling est littéralement le fait de raconter une histoire à des fins de communication. Dans un contexte marketing, le storytelling est le plus souvent le fait d’utiliser le récit dans la communication publicitaire. Le terme anglais de storytelling est généralement traduit en français par celui de communication narrative. »

Sans le savoir vous faites déjà du storytelling. Quand on vous demande comment se passe votre activité professionnelle, est-ce que vous racontez la vérité nue ou est-ce que vous mettez des filtres ?

Le storytelling fait levier sur les émotions primitives de tout un chacun : survie, grandes fonctions (alimentation, sommeil, reproduction), la fuite, le plaisir et la peur.

PERSONAL BRANDING :

Définition du personal branding par le site definitions-marketing.com : « Le personal branding est une pratique qui consiste pour un individu à promouvoir lui-même son image et ses compétences par le biais des techniques marketing et publicitaires utilisées habituellement pour promouvoir une marque. Dans cette démarche, l’individu vise à devenir lui-même une « marque reconnue ». »

Dans votre stratégie de personal branding il faut bien mesurer ce que vous accepter de dire de vous, et quelles en sont les limites.

Mon conseil : faites des listes. Vos valeurs, les sujets que vous souhaitez aborder dans votre environnement professionnel, ce que l’on dit de vous et de votre travail, ce que vous pensez de votre travail…

Il y a un aspect thérapeutique à travailler sur le sujet 😉

Préparer votre stratégie de communication personnelle sur les réseaux sociaux

Quelles questions stratégiques se poser avant de lancer sa marque personnelle sur les réseaux sociaux

  1. Dresser l’état des lieux de ma communication personnelle sur les réseaux sociaux : ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas, ce qui relève du privé et ce qui relève du publique.
  2. Fixer des objectifs
  3. Définir votre cible, votre personae
  4. Le ton de votre communication. Il doit être harmonisé sur l’ensemble de vos publications
  5. Choisir les réseaux sociaux adaptés.

Réseaux sociaux : les quels choisir ?

Pour bien choisir vos réseaux sociaux, je vous recommande de lire en début d’année les rapports type Harris Intercative, ou du moins leurs résumés sur des sites tels que le blog du modérateur (1) (parce que les rapports coûtent hyyyyyyper chers 😉), ou les rapports We Are Social x Hootsuite (2). Cela vous permet de vous faire une idée de l’évolution possible de vos réseaux et de glaner des idées de développement.
Par exemple je suis Instagrama addicte. J’ai suivi de très prêt la mise en route des options de commercialisation du réseau, parce que cela représente de très belles opportunités de business. Mais… j’ai oublié de prendre en compte Pinterest, parce que je ne suis pas trop active. Ou simplement parce que je ne connais pas ce réseau. Quand on lit que 30% des sociaunautes achètent maintenant via les réseaux… GRRRRRRRRRRRRRRRRR !

Bref. Première question : où est votre cible, et comment souhaitez-vous interagir avec elle ?

Petit récap hyper simple des principaux réseaux sociaux, je vous mets un troisième lien en référence pour compléter mon propos (3).

Gardez toujours en tête que vos médias doivent co-exister, interagir entre-eux si possible et être une partie d’un eco-système global qui comprend aussi la partie 1 de notre intervention : notre image personnelle dans la vie réelle 😊

Deuxième question : avez-vous besoin d’un site internet ?

La réponse est oui 😉
A minima un blog avec un joli nom de domaine et un mail adapté.

Articles de références à lire :

(1) https://www.blogdumoderateur.com/usages-des-reseaux-sociaux-2019/

(2) https://wearesocial.com/fr/blog/2019/01/global-digital-report-2019

(3)  https://www.webmarketing-conseil.fr/choisir-reseaux-social/

Quels supports de communication utiliser sur les réseaux sociaux ?

Le choix de vos supports de communication n’a de limite que votre imagination 😉 L’idée générale c’est de faire de la création de contenu pour atteindre vos objectifs en racontant votre histoire. Quelques idées :

  1. Articles : billet d’humeur, expertise, fiche produit, témoignages client etc.
  2. Vidéos : Tutos, interview, master class
  3. Photos : produit, lifestyle
  4. Publicités payantes
  5. Newsletter : un petit récap tous les 3 mois de votre actualité, et c’est signé !
  6. Stories : les coulisses
  7. Livres blancs : Sur la base de plusieurs articles d’experts, créer un livre blanc à télécharger contre une adresse mail !

Bonnes pratiques sur les réseaux sociaux :

  1. Regarder ce que font vos concurrents : source d’inspiration ET permet de se distinguer.
  2. Photo de profil adaptée et identique, cohérence de la charte graphique
  3. Contenu de qualité, et surtout pas de plagiat !
  4. Laisser sa place à la vidéo : Osez. La vidéo est un média puissant. Qui demande peut d’investissement, à minima un bon téléphone portable.
  5. Eviter d’être auto-centré. Ne proposez pas uniquement du contenu produit, mais aussi du contenu à valeur ajoutée. Si vous vendez du conseil par exemple, vous pouvez alterner la promotion de votre prestation avec des témoignages clients, des articles sur l’actualité de votre secteur, des vidéos de prise de position.
  6. Créer des micro-communautés.
  7. Utiliser les # et les @. C’est à la fois un bon moyens d’être référencé pour les personnes ayant un intérêt à votre propos, mais aussi d’impliquer les personnes extérieures.
  8. Echanger : réseauter ! Le réseau ne va pas s’animer du jour au lendemain parce que vous avez une idée de génie. Au fil des modifications des algorithmes il y a cependant une constante. Le partage et l’engagement sont valorisés. Plus vous passerez du temps sur les réseaux à interagir avec les autres socionautes, plus vous aurez de chance de faire monter la mayonnaise !
  9. Prenez contact avec des influenceurs. Sans parler des stars nationales, nous avons tous des influenceurs locaux sympathiques. Pourquoi ne pas les solliciter pour co-écrire un article ou faire une interview vidéo pour leur demander leur avis sur un sujet ? Faire un tuto ?
  10. N’oubliez pas de raconter une histoire. Vous vous souvenez du nain dans Amélie Poulain ?

Pour conclure…

Cet article n’est absolument pas exhaustif et survole plusieurs concepts qui mériteraient chacun une unité d’étude sur deux ans de master. Il s’agit plus d’une introduction 🙂

N’hésitez pas à m’interpeller pour approfondir le sujet !